« Lorsqu’on sent sa langue méprisée, sa religion bafouée, sa culture dévalorisée, on réagit en affichant avec ostentation les signes de sa différence ; lorsqu’on se sent au contraire, respecté, lorsqu’on sent qu’on a sa place dans le pays où l’on a choisi de vivre, alors on réagit autrement. Pour aller résolument vers l’autre, il faut avoir les bras ouverts et la tête haute, et l’on ne peut avoir les bras ouverts que si l’on a la tête haute. »Amin MAALOUF

"When one feels one's despised language, one's scorned religion, one's devalued culture, one reacts by ostentatiously displaying the signs of one's difference; when one feels on the contrary, respected, when one feels that one has his place in the country where one has chosen to live, then one reacts differently. To go resolutely towards the other, you must have your arms open and your head held high, and you can only have your arms open if you have your head up. »Amin MAALOUF

Pour 2019, faisons le pari « des bras ouverts et de la tête haute », d’un état d’esprit porté vers la compréhension de l’autre, d’un individualisme écarté au profit d’un altruisme consenti, « en filmant le monde ensemble pour mieux le transformer”, for 2019, bet "open arms and head up", a state of mind focused on the understanding of the other, an individualism discarded in favor of a consented altruism, "by filming the together to better transform it " :

1- Avec les 3 week-ends cinemas Borders

"Cadavres exquis ou European whisper":

 -3 collectifs, 3 équipes par collectif, 3 week-end de tournage, 3 films créés en partant de 3 situations différentes (voir les 3 situations de depart ci-dessous);

 -les dates : 25, 26 janvier / 2, 3 février / 8, 9 février;

 -3 collectifs sont à constituer (2 Val-de-Marnais, 1 européen);

 -un tirage au sort de l'histoire de départ et du genre à aborder (double genre) aura lieu le mardi 22 janvier à 20h à l’association Cinédié;

 -les 3 films seront diffusés aux Cinémas du Palais en avant-programme du cinéfeel prévu avant le 22 février;

 -ces 3 films seront le depart de la formation de l’équipe de cinema en charge de la production du Trainmovie Borders “Il était une fois à l’Est”.

 

-3 collectives, 3 teams per group, 3 filming weekends, 3 films created from 3 different situations (see the 3 starting situations below);

-the dates: 25, 26 January / 2, 3 February / 8, 9 February;

-3 collectives are to be constituted (2 Val-de-Marnais, 1 European);

-a draw of the starting story and genre to be addressed (double gender) will take place on Tuesday, January 22 at 20:00 at the association Cinédié;

-the 3 films will be broadcast at Cinéma du Palais in advance of the Cinefeel program scheduled before February 22;

-These 3 films will be the departure of the formation of the cinema team in charge of the production of the Trainmovie Borders "Once upon a time in the East".

 

2- Avec le Trainmovie Borders “Il était une fois à l’Est” :

-du 20 au 30 avril 2019;

-Prague, Vienne, Budapest;

-le groupe devra être constitué avant le 30 janvier prochain (9 places pour le Val de Marne, 4 pour les européens)

 

2- With the Trainmovie Borders "Once upon a time in the East":

-from 20 to 30 April 2019;

-Prague, Vienna, Budapest;

-the group must be constituted before January 30th (9 places for Val de Marne, 4 the europeans)

 

Je suis heureux de susciter votre imagination en vous dévoilant les 3 départs possibles pour “The European whisper” prévu sur 3 week-end cinéma, 

I'm happy to spark your imagination by revealing the 3 possible starts for "The European whisper" scheduled for 3 week-end cinema: :

Histoire de départ 1

Personnage A : Je viens d’emménager !

Personnage B : Eh bien tu vas déménager !

A : Mais pourquoi ?

B : Parce qu’on te le dit !

A : Mais, j’ai un contrat de location ! J’ai versé un dépôt de garantie ! J’ai payé trois mois d’avance !

B : Cette tour est malsaine ! Je ne veux pas d’un voisin ! Qui sait qui vous êtes ?

A : mais j’ai jamais rien fait de mal ! Je suis un artiste !

Starting of story 1

Character A: I just moved!

Character B: Well, you're going to move!

A: But why?

B: Because we tell you!

A: But, I have a rental agreement! I paid a deposit! I paid three months in advance!

B: This tower is unhealthy! I do not want a neighbor! Who knows who you are?

A: but I have never done anything wrong! I'm an artist !

 

Histoire de départ 2

Personnage A : Si t’étais allé à l’école au lieu de taguer, tu saurais que s’il y a un truc que l’histoire nous appris, c’est que la haine attire la haine.

Personnage B : T’as des leçons de morale à donner ? T’es tellement supérieur à nous pour toujours dire ce qui est bon et  ce qui ne l’est pas ? Pourquoi tu prends jamais mon parti ? Pourquoi t’es toujours du côté des enculés ? Moi je vis dans la rue et s’il y un truc que la rue m’a appris c’est que rien ne s’arrange en tendant l’autre joue.

A : De quoi tu parles ? Quel enculé ? Tu viens de braquer un flic avec un flingue de flic, t’aurais pu te faire tuer et nous aussi !!!

Starting of story 2

Character A: If you had gone to school instead of tagging, you would know that if there is one thing that history tells us is that hatred attracts hatred.

Character B: Do you have moral lessons to give? Are you so superior to us always to say what is good and what is not? Why do you ever take my party? Why are you always on the side of fuckers? I live in the street and if there is something that the street taught me is that nothing can be done by stretching the other cheek.

A: What are you talking about? What motherfucker? You just rob a cop with a cop's gun, you could have been killed and we too !!!

 

Histoire de départ 3

Personnage A : entrez, je vous en prie. Asseyez-vous. Je vous écoute.

Personnage B : j’ai tué ma femme.

A : quand ?

B : hier au soir.

A : comment l’avez-vous tuée ? D’un coup de couteau ?

B : oui

A : bon

B : j’aurais mieux fait de l’empoisonner ?

A : je n’ai pas dit ça.

B : il m’a semblé qu’un coup de couteau…

A : oui, c’est ce qu’il y a de mieux. Le poison, c’est prémédité.

B : c’est bien ce que je pense.

A : vous l’aviez donc préméditée ?

B : quoi ?

A : sa mort ?

Starting of story 3

Character A: come in, please. Sit. I'm listening to you.

Character B: I killed my wife.

A: when?

B: yesterday evening.

A: How did you kill him? With a knife?

B: yes, really.

B: I would have done better to poison him?

A: I did not say that.

B: It seemed to me that a stabbing ...

A: yes, that's the best. Poison is premeditated.

B: That's what I think.

A: So you had premeditated it?

B: what?